Les Cure Oreilles

Le cure oreille est un ustensile qui permet grâce à son extrémité en forme de petite pelle, de curer l’oreille

Curer : Nettoyer quelque chose en grattant, en raclant et en enlevant des corps étrangers.

C’est à dire qu’au lieu de risquer de repousser le Cérumen dans le canal auditif, on va délicatement aller retirer l’excès de « cire » du creux de oreille.

Les cures oreilles se présentent sous différentes formes et différentes matières. Le point commun reste la forme de la « petite pelle » qui va dans le canal de l’oreille. Mais le manche peut varier de longueur, d’épaisseur.

Vous pourrez trouver certains cures oreilles en acier, avec des manches assez longs, d’autres seront avec des manches plus courts. Ils peuvent être avec des capuchons, ou dans des boites.
Il y en a en bambou également.

Autrefois d’avantage destinés aux professionnels, vous pouvez dorénavant vous les procurer aisément.

Il convient d’être méticuleux, doux et de prendre son temps. Notre oreille est fragile et ne pas respecter la prudence pourrait être dommageable à notre audition et douloureux.

Un enfant ne devra en aucun cas utiliser un cure oreille seul. Le parent doit l’aider dans sa démarche.

Pour utiliser le cure oreille, vous devrez le saisir de la même façon que vous aviez l’habitude de le faire avec vos cotons tiges, néanmoins, vous n’irez curer qu’à l’entrée de votre canal auditif.
En douceur et en vous servant de la forme de l’ustensile vous pourrez nettoyer votre oreille en retirant l’excès de cérumen qui pourra s’y trouver. Racler les parois tout en douceur.
cette utilisation ne prend que très peu de temps, mais PRENEZ LE TEMPS de le faire tranquillement. Un geste trop brusque, une bousculade, un à-coup pourrait vous blesser.

De même qu’il ne faut surtout pas aller dans le fond de l’oreille. N’oubliez pas qu’au fond de votre canal auditif se trouve votre tympan. Etre tenté de gratter trop profond pourrait engendrer une perforation du tympan.

Il est très important également de vérifier l’état de son cure oreille. Bien-sur vous devez vérifier qu’il ne reste pas de résidu de cérumen sur l’ustensile avant de le remettre dan votre oreille, mais vous devez également vérifier que la partie qui va racler la parois du canal est bien arrondie, qu’elle n’est aps abimée pour ne pas vous griffer et vous faire mal.

Prenez le temps d’apprendre à bien utiliser votre cure oreille.

Le Cerumen

Le cérumen, plus communément appelé cire d’oreille, est une substance naturellement produite par l’oreille dans la partie cartilagineuse du conduit auditif externe. Cette partie cartilagineuse du conduit possède deux sortes de glandes : les glandes cérumineuses qui produisent le cérumen, et les glandes sébacées qui produisent le sébum qui va se mélanger au cérumen. Le mélange ainsi produit est également appelé cérumen. Les glandes cérumineuses sont de grosses glandes sudoripares d’un type particulier qui ressemblent aux glandes sudoripares se trouvant sous l’aisselle. Elles ont la forme d’un long tube enroulé en pelote dont l’intérieur est recouvert de cellules produisant du cérumen. La paroi extérieure de ce tube est recouverte de cellules musculaires qui peuvent se contracter pour faire évacuer le cérumen contenu dans la glande. Cette sécrétion se produit notamment lorsqu’on touche la peau du conduit auditif externe et lors d’émotion.

Le cérumen, à quoi ça sert ?

Le cérumen est une sorte de cire naturelle qui se forme dans le conduit auditif, au niveau de l’oreille externe. Ce n’est pas sale et son rôle est même fondamental, puisqu’il empêche les microbes, les insectes et autres poussières d’entrer plus profondément dans l’oreille. On sait aussi qu’il permet la bonne transmission du son et protège le tympan, une fine membrane très fragile. Alors oui, on peut retirer l’excès de cérumen disgracieux sur la partie visible de l’oreille, mais on n’enlève pas tout !

Comment se forment les bouchons de cérumen ?

L’oreille est l’organe responsable de l’audition, mais aussi de l’équilibre du corps. Quand elle se bouche, l’ouïe est touchée, et des vertiges peuvent apparaître.

Le conduit auditif externe

L’oreille externe capte et amplifie les sons grâce à son pavillon fait de cartilage. Le conduit auditif externe, en forme de corne, fait suite au pavillon. Il mène les sons au tympan, une membrane vibrante qui transmet les vibrations aux osselets de l’oreille moyenne. Enfin, l’oreille interne reçoit les vibrations sonores et les transmet au cerveau sous la forme d’impulsions électriques via le nerf auditif. L’oreille interne est également impliquée dans l’équilibre du corps.
Le conduit auditif externe, aussi appelé canal auriculaire, est étroit : il mesure moins d’un centimètre de diamètre. Il est en outre coudé, ce qui peut favoriser son obturation. Dans la partie la plus externe du conduit, on trouve de nombreux poils qui gardent l’entrée : leur rôle est d’empêcher les poussières les plus grosses de pénétrer.
Situées dans le derme du conduit auditif externe, des glandes cérumineuses sécrètent de la cire d’oreille qui vient recouvrir la peau. Cette substance cireuse s’appelle le cérumen.

Le rôle du cérumen

Le cérumen, ou cire d’oreille, joue plusieurs rôles dans l’oreille externe :
• Il capte et retient les petites impuretés qui réussissent à pénétrer le conduit auditif externe.
• Il élimine ces impuretés en glissant progressivement vers le pavillon. Cette sorte de tapis roulant est mis en action lorsque vous mastiquez les aliments (ce qui créé de petits mouvements pour la progression du cérumen). Le renouvellement cellulaire de la peau du conduit auditif externe participe à ce mécanisme d’expulsion en créant un mouvement du fond de l’oreille vers la sortie.
• Il crée sur la peau un film protecteur, anti-bactérien et antifongique (contre les champignons). Ce film est aussi nourrissant pour la peau puisqu’il contient beaucoup de lipides, des molécules grasses.
• La formation de bouchons de cérumen
En obturant le conduit auditif externe, les bouchons de cérumen s’opposent à la transmission des vibrations sonores. Ils sont ainsi responsables de surdités, accompagnées d’acouphènes et de bourdonnements. L’oreille est parfois douloureuse et le conduit auditif externe peut démanger. En outre, l’oreille interne ne peut plus interpréter le message auditif correctement : l’équilibre est touché, et des vertiges peuvent être ressentis.
Certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres à former des bouchons de cérumen :
• Les personnes qui sécrètent naturellement de grandes quantités de cérumen, mais aussi un cérumen sec (c’est notamment le cas chez les personnes âgées).
• Les personnes ayant un conduit auditif externe étroit : c’est notamment le cas des enfants.
• Les sujets ayant une grande quantité de poils dans la partie externe du conduit auditif : le cérumen a du mal à être évacué.
• Si l’hygiène des oreilles fait appel à une utilisation trop fréquente de coton-tiges, ou d’autres ustensiles pointus ou irritants. La peau de l’oreille externe répond à cette agression par une sécrétion de cire d’oreille intense.
• Le port d’appareils auditifs, l’usage de bouchons anti-bruit en mousse, en silicone ou en cire, et de casques audio intra-auriculaires provoque également une surproduction de cérumen.
• Les baignades fréquentes sont aussi susceptibles de favoriser les bouchons de cérumen. Si l’eau, notamment salée ou tiède, peut a priori permettre de nettoyer le conduit auditif, l’action physique de la baignade tasse le cérumen au fond de l’oreille et donne du volume à cette matière cireuse.
• Venir à bout d’un bouchon de cérumen
Si un bouchon d’oreille obture votre conduit auditif, vous pouvez tenter de le dissoudre vous-même. Cependant, dans certains cas, la consultation médicale est obligatoire.

Dissoudre le bouchon de cérumen

Meme si elles sont moins efficaces que un vraie curetage, des solutions disponibles chez votre pharmacien sont formulées pour dissoudre les bouchons de cérumen. Formulés à base d’agents tensioactifs ou d’huile de xylène, la dissolution du bouchon demande en général 3 jours de traitement. En penchant la tête afin de conserver le liquide dans le conduit auditif externe, il est nécessaire de réaliser un bain d’oreille d’une à dix minutes selon les produits. Certaines personnes trouvent fort désagréable l’utilisation de ses produits. D’autre toelerent mieux. Ils restent néanmoins dispendieux et d’usage unique.
Le bain d’oreille avec des produits huileux, un rinçage doux à l’eau tiède et une poire auriculaire permet d’évacuer le cérumen progressivement si le bouchon de cérumen est récent et encore mou. Dans le cas des agents tensioactifs, il suffit d’essuyer les écoulements à la sortie de l’oreille.
Cependant, si le bouchon date et que le cérumen est sec, on parle de bouchon dur. L’intervention d’un médecin peut se révéler nécessaire, mais l’instillation de solutions pour dissoudre les bouchons facilitera l’extraction.
Ces produits sont contre-indiqués en cas de perforation tympanique. En cas de doute sur leur utilisation, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.
Une fois le bouchon de cérumen dissout, suivre une hygiène hebdomadaire douce et adaptée permet d’éviter les récidives.

Demander l’avis d’un médecin

Si vous doutez de l’intégrité de votre tympan, une consultation chez votre médecin s’impose avant toute introduction de liquide dans votre oreille. Des infections pourraient se développer rapidement.
Par ailleurs, si le bouchon ne cède pas au traitement à la maison, un médecin ORL pourra l’extraire.
En cas de fièvre, de douleur importante ou persistante, si l’oreille est infectée ou si des démangeaisons à l’intérieur du conduit auditif externe persistent, il est nécessaire de consulter votre médecin.

Le coton tige

Très utilisée pas le passée. Son historique est catastrophique et ce produit est meme banni dans certains pays. Il à le désavantage que il tassent le cérumen au fond de l’oreille plutot que de l’extraire. De plus comme son embout est ‘Doux’ l’utilisateur ne fait pas attention ou et avec quelle force il l’applique. Aggravant les complications, les aggressions et les tympans percées. Formellement interdis pour les enfants.
Il est par contre très bien pour nettoyer toute la partie externe de l’oreille. (celle qu’on voit) Mais il ne faut jamais l’introduire dans le conduit lui-même.

Le cure-oreilles

Le cure oreilles est une solution plus facile à utiliser. Son efficacité n’est plus à prouver, Le cure oreilles est régulièrement utilisé par les médecins pour nettoyer nos oreilles.
Il existe plusieurs modèles différents que l’on peut se procurer en ligne. (https://cureoreilles.fr)

Néanmoins, si nous l’utilisons dans notre quotidien, des précautions simples doivent être appliquées afin de ne pas nous blesser :
• ne pas se trouver à proximité d’enfants ou d’animal, afin de ne pas être bousculé au moment de l’utilisation
• ne pas aller trop en profondeur dans le conduit auditif, cela pourrait abîmer la peau ou le tympan.
Vous pouvez alors vous curer l’oreille en saisissant l’objet par son manche et en l’introduisant délicatement et sans mouvement brusque dans votre oreille.